Extrait de Conversations avec Dieu, de Neale Donald Walsch :

Tu ne peux rien créer (ni une chose, ni un objet, ni un évènement, ni aucune expérience d’aucune sorte) qui soit hors du plan de Dieu. Car le plan de Dieu est que tu crées tout ce que tu veux : la moindre chose. C’est dans cette liberté que repose l’expérience de Dieu en tant que Dieu, et c’est l’expérience pour laquelle  je T’ai crée. Ainsi que la vie même.

Le mal, c’est ce que appelles le mal. Mais même cela, Je l’aime, car ce n’est qu’à travers ce que tu appelles le mal que tu peux connaître le bien; ce n’est qu’à travers ce que tu appelles l’œuvre du diable que tu peux connaître et accomplir l’œuvre de Dieu. Je n’aime pas plus le chaud que le froid, le haut que le bas, la gauche que la droite. TOUT est relatif. Cela fait partie de ce qui EST.

Je n’aime pas davantage le « bien » que le « mal ». Hitler est allé au ciel. Quand tu comprendras cela, tu comprendras Dieu.