Le régime Budwig existe depuis plus de 50 ans – et il se pourrait que ce soit le meilleur régime anti-cancer dont vous ayez jamais entendu parler.

Développé par feu Dr Johanna Budwig, une chimiste allemande de renom, nommée 7 fois prix Nobel, ce régime se focalise sur deux aliments-clés qui boostent la santé. Est-ce tout ce dont on a besoin pour guérir du cancer ? Selon le protocole du Dr Budwig, cela ne tient peut-être qu’à ça.

Le Dr Budwig était experte dans beaucoup de domaines ; en plus d’être chimiste, elle était également physicienne, spécialiste du sang, nutritionniste, et éminente chercheuse dans le domaine du cancer. On rapporte que, dans les années 1950, elle a travaillé pour le gouvernement allemand, en tant qu’experte en nutrition et médicaments.

Au cours de ses années de recherches, Johanne Budwig est devenue la première personne à étudier les effets néfastes des graisses transformées (que nous appelons à présent acides gras trans ou « graisses hydrogénées »). Selon ses découvertes, c’était les acides gras trans qui engendrent des maladies. Ceci l’a inspirée à trouver une méthode pour guérir des maladies grâce à l’alimentation.

Après tout, si c’était dû à de la « mauvaise » nourriture, la « bonne » nourriture ne devrait-elle pas être un remède ?

Le fonctionnement du régime Budwig

Le pilier du régime Budwig consiste simplement en un mélange de fromage blanc et d’huile de graines de lin – c’est tout ! Le Dr Budwig a passé des années à étudier et à faire des recherches avant d’inventer le parfait mélange anti-cancer, qui aide à rétablir la santé au niveau cellulaire.

Dans un article écrit pour le site Natural Health 365, le Dr Véronique Desaulniers explique que, lorsque les graisses des graines de lin se combinent avec les protéines présentes dans le fromage blanc, on obtient un « muesli » incroyablement guérisseur !

Selon Medical News Today, on trouve d’autres aspects au régime Budwig, qui vont au-delà du mélange basique fromage blanc-graines de lin.

Les gens qui suivent le régime Budwig (ou protocole Budwig, comme on l’appelle parfois) vont normalement avoir un régime davantage à base de végétaux tout en évitant les aliments transformés. Les fruits, légumes et autres aliments riches en fibres sont les éléments de base de ce régime alimentaire.

En outre, les personnes qui suivent le protocole alimentaire Budwig vont également éviter la viande (surtout la viande transformée), le beurre et la margarine, et le sucre. Apparemment, le Dr Budwig a aussi encouragé ses patients à passer plus de temps au soleil, afin de les aider à augmenter leur apport en vitamine D.

Les preuves scientifiques qui appuient le régime Budwig

Bien que la communauté médicale conventionnelle considère que le régime Budwig n’est pas scientifiquement « prouvé », à cause d’un manque d’études cliniques, les recherches du Dr Budwig l’y ont menée pour une bonne raison. Comme le relate le Dr Desaulniers, Johanne Budwig a d’abord découvert que les graisses transformées faisaient perdre leurs électrons aux membranes cellulaires  – ce qui les rendait instables et vulnérables aux maladies.

« C’est alors qu’elle commença à développer elle-même une ‘protéine oléagineuse’, qui pouvait réparer les effets néfastes de la santé des acides gras trans, » ~ Dr Desaulniers.

Les années de recherches du Dr Budwig l’ont menée vers le mélange à base de fromage blanc et d’huile de lin – de plus, ce régime traite avec succès le cancer et d’autres maladies depuis ces 50 dernières années, selon des études non confirmées.

Il existe un corps de connaissance croissant qui appuie les bienfaits des graines de lin sur la santé. En fait, les recherches ont montré que le lin est un aliment qui lutte contre le cancer.

Une étude de 2013, par exemple, a conclu qu’un régime enrichi en lin réduisait le risque de cancer ovarien chez les poules.

Des recherches récentes ont montré que les graines de lin peuvent contribuer à lutter contre le cancer du poumon en réduisant l’inflammation et le stress oxydatif. Un autre rapport de 2018 soutient que les graines de lin pourraient également contribuer à prévenir et à traiter le cancer du sein.

Il ne s’agit pas que du lin ; le fromage blanc est une pile électrique nutritionnelle sous-estimée. En plus d’être rempli de vitamines et de minéraux, le fromage blanc est aussi un aliment fermenté – ce qui signifie qu’il est plein de probiotiques bons pour la santé. Ce n’est donc pas une surprise que le fromage blanc et le lin forment une combinaison si puissante.

Par Vicki Batts, Natural News

Traduit par Valentin Melchisédech, Chercheurs de Vérités

Sources :

NaturalHealth365

MedicalNewsToday

NCBI.NLM.NIH.gov

CancerPreventionResearch

FrontiersIn

http://www.chercheursdeverites.com