Jésus, transmis par John Smallman

Aujourd’hui est un jour nouveau. Bien sûr, chaque jour est un jour nouveau, mais les gens l’oublient souvent lorsqu’ils vaquent péniblement à leurs corvées quotidiennes pour gagner leur vie. Pourtant d’énormes changements peuvent se produire en un jour, ou en un instant. À chaque instant vous êtes libres de faire des choix, et vous en faites, mais ce sont très souvent les mêmes choix que ceux que vous avez faits depuis des années, dans une ignorance presque totale.

Prenez conscience de vos choix, de tous et de chacun d’eux, et décidez ensuite si vous souhaitez les conserver ou les modifier — cela peut aller de quelle chaussure enfiler la première le matin jusqu’à savoir si vous voulez vraiment une autre tasse de café ou de thé, ou si vous voulez changer d’emploi, de carrière, ou de relations. Beaucoup de vos choix sont devenus automatiques, et pourtant vos choix déterminent la manière adéquate ou inadéquate dont se déroulent vos vies.

Faites de chaque jour un jour nouveau en étant conscients de chacun des choix que vous faites, du plus petit au plus grand. Cela ne signifie pas être juste conscient d’avoir fait un choix, mais discerner si c’est vraiment le meilleur choix que vous puissiez faire à ce moment précis. Lorsque vous ne voyez pas tous les choix qui s’offrent à vous à chaque instant ce qui se produit c’est que vous dérivez dans la vie. Mais vous pouvez prendre conscience de la grande variété de choix qui s’offrent à vous en pratiquant le discernement dans vos petits choix — quelle chaussure vais-je enfiler la première, et pourquoi — parce que cela vous mène à la pleine conscience de ce que vous êtes en train de faire à chaque instant et vous permet de remettre en question le bien-fondé de ce choix particulier.

Si vous n’êtes pas habitués à être aussi conscients dans de tels détails de vos routines quotidiennes, commencer à en prendre conscience peut sembler une tâche très difficile, mais avec la pratique — comme en toutes choses — cela devient plus facile et donc naturel. Il s’agit d’être présents à chaque instant afin que lorsque vous portez une tasse de thé à vos lèvres, vous êtes conscients de choisir de la soulever pour prendre une gorgée agréable, puis de savourer cette gorgée, et alors, avec conscience, de reposer la tasse. Ce genre de conscience de chaque instant a un incroyable pouvoir de guérison.

Très souvent, une fois que vous vous êtes habillés le matin votre conscience de votre corps et de la manière dont il fonctionne pour vous vous échappe, sauf si vous êtes malades ou si vous souffrez. Et pourtant ce corps recueille constamment des informations qui peuvent vous aider à vivre de manière plus fluide, plus consciente, et ainsi de retirer de la vie beaucoup plus que ce que vous en retirez normalement. Tel est le but de l’adage : « Prendre le temps de respirer le parfum des roses ». Une trop grande partie de la vie est ainsi ratée dans une course folle et déchaînée, en vous laissant fatigués et épuisés à la fin de la journée. Cela n’est pas nécessaire, parce qu’être pleinement conscients, vivre chaque instant comme il arrive, réduit votre niveau de stress et la quantité d’énergie que vous devez dépenser dans les affaires de la vie quotidienne. En fait, en choisissant d’être conscients vous vous autorisez à vous ouvrir au champ d’énergie infini et abondant, à l’Amour, dans lequel vous avez votre existence éternelle.

Vous êtes énergie pure, vous êtes l’Amour, mais en vous enfermant dans des corps humains vous avez choisi de limiter votre conscience et votre implication dans cet état naturel. Ce faisant vous vous offrez de grandes opportunités d’apprendre les leçons que vous avez choisi d’expérimenter avant de vous incarner. Mais l’inconvénient est que l’illusion semble s’emparer de vous par sa vision apparemment puissante — un monde de changement, de variété, de séductions et, bien sûr, les questions de survie, et la souffrance — vous cachant ainsi ou fermant votre accès à votre nature véritable et divine. Et c’est pourquoi il est absolument essentiel que vous preniez chaque jour le temps de vous tourner vers l’intérieur, vers votre sanctuaire saint, où l’accès aux royaumes spirituels, à vos guides et à vos mentors, et à votre vrai Soi est disponible en permanence, lorsque vous calmez le flux des pensées et des angoisses que l’illusion ne cesse de vous présenter pour vous distraire.

Tournez-vous vers l’intérieur, tous les jours, soyez en paix, et détendez-vous dans le champ d’énergie d’amour pur qui vous enveloppe.

Comme cela vous a si souvent été dit, l’Amour est votre nature, Il est la Réalité, et la plupart du temps, alors que vous vous débattez avec les aléas de la vie quotidienne, vous n’en êtes pas conscients. Les visites quotidiennes indispensables, ou pèlerinages, que vous faites à votre sanctuaire intérieur vous aident à démolir les barrières, à dissoudre les voiles qui vous cachent la Réalité. Lorsque vous saisissez un aperçu de ce qui est possible — absolument possible parce que c’est la Réalité, tout ce qui existe — vous êtes fortifiés, inspirés et encouragés à focaliser votre attention sur votre vocation spirituelle — et vous avez tous une vocation spirituelle, c’est votre intention et votre raison d’être sur la Terre — qui facilite votre chemin à travers l’illusion.

Cela n’arrivera pas nécessairement physiquement, parce que beaucoup des événements ou des situations que vous rencontrez sont des leçons que vous avez choisies, qui attendent que vous les rencontriez et appreniez d’elles, mais cela se fera spirituellement et émotionnellement en vous aidant à accepter, un instant à la fois, ce que la vie vous offre en sachant que rien n’est accidentel, que tout ce qui se produit a un but divin. La nature de ce but est souvent peu claire, mais si simplement vous l’acceptez et traitez avec elle — et, s’il vous plaît, demandez-moi, ou demandez à votre saint préféré ou à votre guide spirituel, de l’aide pour tout ce qui survient — vous vous retrouverez à vivre plus paisiblement et avec plus de satisfaction. Oui, même dans ce qui peut sembler être les pires circonstances, vous pouvez trouver de la paix et de la satisfaction.

Beaucoup parmi vous ont rencontré des gens qui, malgré des circonstances peu enviables, sont heureux et satisfaits, et donnent un exemple inspirant de vie intensément aimante à chaque instant. Vous avez pu vous demander pourquoi une personne si aimante et même si merveilleuse devrait être dans un situation tellement défavorable ? Eh bien, peut-être est-ce pour montrer aux autres combien il est efficace de s’abandonner à la situation, quelle qu’elle puisse être, et de faire confiance au champ d’Amour qui vous enveloppe toujours, puis de lui permettre de vous étreindre réellement. Lorsque vous pratiquerez vraiment l’acceptation de l’instant présent tel qu’il se produit, vous serez émerveillés et réconfortés.

Essayez, c’est ce que nous, dans les royaumes spirituels, ne cessons de vous encourager à faire. Cela doit être fait sans réserve, pas à contrecœur, sans ressentiment — pourquoi diable est-ce que ça m’arrive à moi — ni avec des conditions — si ça ne marche pas, alors finie l’acceptation pour moi ! L’acceptation de ce qui est doit être inconditionnelle, tout comme l’Amour et l’acceptation de tous par Dieu sont inconditionnels.

La Réalité est inconditionnelle ! Et cela parce qu’il n’y a pas besoin de conditions. Dans la Réalité tout est dans une harmonie parfaite et totalement exempte de conflits, tout autre état serait irréel. Rappelez-vous simplement tous les jours, quel que soit ce que vous ressentez émotionnellement et si désastreuse que puisse être votre situation, que vous êtes un enfant bien-aimé de Dieu, pris en charge au plus haut point à chaque instant, et tournez-vous vers Lui avec le cœur ouvert afin qu’Il puisse le remplir de Son Amour pour vous. Lorsque vous ferez cela avec foi et en acceptant la vie telle qu’elle s’écoule pour vous dans ce moment présent, vous allez ressentir l’Amour, et vous serez réconfortés. En vous grandira la certitude que vous n’êtes et ne pouvez jamais être seul parce qu’il n’y a que l’Un, il n’y a pas de séparation. Dans cette certitude vous pouvez permettre à tous les doutes, à tous les doutes de soi, et à toutes les perceptions d’indignité, de se dissiper pour être remplacés par un sentiment positif et puissant d’acceptation de soi dans l’absolu certitude que vous êtes et serez toujours un enfant bien-aimé de Dieu.

Comme cela doit devenir évident, il y a seulement l’AMOUR ! Tout ce qui n’est pas en alignement avec l’Amour est irréel, illusoire, et peut être libéré sans réserve. Lorsque vous faites ce pas, la paix et la satisfaction remplacent les doutes et les angoisses. Faire confiance à Dieu ça marche ! Le problème est que la plupart des gens ne font pas confiance, ils s’attendent à ce que ça ne marche pas, et ce sur quoi vous vous focalisez — ne pas faire totalement confiance à Dieu — est ce que vous vivez, la méfiance et la déception. Appelez-moi, n’importe quand et dans n’importe quelle situation, et je vous aiderai à faire confiance.

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Traduit par Frédérik pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : https://johnsmallman2.wordpress.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

 

Vous avez apprécié ce message… Partagez-le avec Amour