En 2013, il avait douze ans. Cinq ans plus tard, les souvenirs de ces manifestations sont devenus pour lui de profondes douleurs. Il témoigne.

Parce que nul ne peut prédire la future orientation sexuelle de son enfant, aucun parent ne devrait manifester avec son enfant contre les droits de n’importe quelle orientation sexuelle. Voici, en somme, la superbe leçon que nous adresse ce tweet aussi touchant que percutant. Explications.

manif-pour-tous-salvatore-tweet-homosexuelite-1-696x522.jpg
Source : Wikimedia

Il y a cinq ans, en voyant défiler la Manif pour tous (opposée au droit des homosexuels à se marier), beaucoup se sont dit : « et dire que, parmi ces enfants amenés par leurs parents, certains se découvriront homosexuels… » Eh bien voilà, quelques années ont passé, et ça a fini par arriver.

Sur Tweeter, il se fait appeler Salvatore (pour l’heure, on n’en sait pas plus sur son identité.) Et quand, le 24 mars dernier, il a vu ce tweet posté par La Manif pour tous pour célébrer les 5 ans du mouvement (On ne lâche rien depuis 5 ans et pour l’enfant ! #NousSommesLePeuple ! ») il a aussitôt réagi avec cette réplique inattendue et, jusqu’ici, inédite. Regardez :

« Un jour mes parents m’ont emmené à une manifestation.

J’ai hurlé des slogans que je ne comprenais pas.

J’avais 12 ans.

Ce jour-là mes parents m’ont emmené manifester contre mes propres droits.

Chaque fois que j’y repense j’en suis malade. »

Depuis, son message (repéré par Hornet) a été relayé près de 12 000 fois, suscitant plus de 9 000 commentaires.

Trois minutes plus tard, il envoyait un second tweet, cette fois, directement adressé aux militants de la Manif pour tous :

Au-delà des opinions de chacun, il faut en tous les cas respecter l’identité de tous. En particulier s’il s’agit de ses propres enfants. Voilà ce que nous rappelle Salvatore avec ses messages puissants.

https://positivr.fr

 

Publicités